samedi 7 janvier 2012

Charme de trogne !

Il est de ces arbres qui ne vous laissent pas indifférents, que le temps (... ou l'Homme !) a épargné, ceux dont on se demande parfois comment ils ont traversé les âges, les intempéries, les coupes rases, les remembrements... et surtout ce qu'ils pourraient raconter de leur histoire, longue, patiente et immobile. Depuis de nombreuses années, bien de ses frères ont servi à notre confort. Aujourd'hui, ces silhouettes tortueuses et perturbées, au port massif et énigmatique ne répondent pas aux critères de sélection d'une sylviculture moderne et dynamique menée par les gestionnaires de forêts. Les forêts aux fûts droits, certes jolies pour certaines, homogénéisent les peuplements forestiers et ne laissent plus guère de place aux trognes, si particulières, si belles, si uniques !
Il me plaira pour finir, de citer une phrase d'un sage hindou avec qui j'aurai aimé m'entretenir... :

"On ne devrait pas seulement évaluer la valeur d'un arbre à la quantité de bois ou de fruits qu'il fournit mais à la profondeur de son ombre et au nombre d'oiseaux qu'il porte sur ses branches".



1 commentaire:

  1. Belles photos, joli texte.... Chapeau l'artiste!!!

    RépondreSupprimer