mardi 3 janvier 2012

Fidèles au poste !

Irrémédiablement et bien-sûr, naturellement, une année s'achève... une autre commence... Bonne Année !

Deux mille douze sera peut-être enfin l'année d'une prise de conscience collective (voire contrainte !) qu'il est de notre intérêt, à tous, d'économiser les ressources et les matières premières, de respecter les sols, de préserver les espaces et les espèces, et surtout d'adopter une démarche qui réduit nos bilans énergétiques.

Résistance et anti-consumérisme sont mes voeux à l'indignation !

Comme ce groupe de pigeons ramiers, qui, malgré des tirs à répétition lui indiquant qu'il serait mieux ailleurs, s'obstine et s'accroche à ces arbres dénudés, nous devons faire de même, nous obstiner à agir concrêtement et personnellement pour préserver notre environnement... ne pas attendre l'irreverssible !



Chaque année en hiver, un groupe impréssionnant de plusieurs centaines de pigeons se rassemblent au même endroit, sur une île boisée de l'Allier où les grands peupliers bourgeonnent les soirs, plus ou moins provisoirement, de silhouettes élancées et nerveuses. Les vols sont spectaculaires et agrémentés de petits sifflements nettement audibles. Un régal pour les yeux et les oreilles !









1 commentaire:

  1. Faites vous des recueils de vos photos ou des expositions ?

    RépondreSupprimer